Pin It

La Task Force de l’ONMT prend une nouvelle fois les devants afin de mettre en place la stratégie commerciale et promotionnelle sur l’ensemble des marchés dans le monde et au Maroc. L’ensemble des délégués à l’étranger de l’ONMT sont réunis, aujourd’hui à Casablanca aux côtés des équipes centrales de l’Office pour faire un point sur la relance des marchés touristiques et synchroniser les efforts pour le second semestre 2022 et les saisons suivantes.

Pour Adel El Fakir, Directeur Général de l’ONMT : « Notre mobilisation est permanente afin d’accompagner la relance et reprendre à très court terme l’ensemble de l’activité. Nous sommes aujourd’hui plus que jamais déterminés à récupérer notre position et même à la dépasser en mettant tout en œuvre pour développer toutes les potentialités du marché national et des marchés internationaux à forte valeur ajoutée. »
La dynamique enclenchée depuis plusieurs mois, en vue du retour en première ligne de la destination Maroc dans les radars des prescripteurs internationaux se précise et commence d’ores et déjà à porter ses fruits. L’ONMT maintient néanmoins la pression pour assurer une reprise effective des parts de marché.
Démarchage commercial, prospection des prescripteurs de voyage, négociations avec les tour-opérateurs et les compagnies aériennes internationales, Marque touristique Maroc, présence digitale, couvertures médiatiques de la destination... Tous les chantiers ont été revus et renforcés. Les équipes de l’ONMT portent ainsi sur leurs épaules la lourde responsabilité de favoriser une montée en puissance des volets commerciaux et de promotion du secteur touristique marocain. Une batterie de mesures va donc être déployée au fur et à mesure des semaines à venir tant pour le tourisme international que national.
L’Office National Marocain du Tourisme confirme ainsi son objectif visant à positionner le Maroc parmi les destinations préférées des touristes marocains et mondiaux et s’inscrit ainsi dans une démarche agressive de reconquête des grands marchés émetteurs de touristes vers le Maroc.