Pin It

Fraichement inauguré au Fairmont Royal Palm de Marrakech, le nouveau restaurant mexicain Domo est une nouvelle table qui propose une expérience différente à Marrakech, sous la houlette du chef mexicain Emilio Fernández Gómez.

 

Pour les amateurs de cuisine exotique, les solutions culinaires proposés par le restaurant Domo, la nouvelle table mexicaine du Fairmont Royal Palm Marrakech sont une nouvelle découverte.
Au programme : une oasis de mets culinaires. La cuisine mexicaine authentique, riche et colorée du chef Emilio Fernández Gómez ne manquera pas de séduire tous les gourmets en quête de nouvelles saveurs.

Signifiant dôme en espagnol, Domo tire son nom de la coupole qui surplombe le restaurant. Inscrite au patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO, la cuisine mexicaine est le fruit d’un métissage entre héritage aztèque et influences espagnoles. Domo vient ainsi perpétuer ces saveurs cosmopolites avec une vision twistée des grands classiques du pays, tout en préservant le socle des recettes traditionnelles.

Une cuisine de partage
Découverte et respect du produit constituent le fil rouge des suggestions du chef Emilio Fernández Gómez.
Spécialisé dans les saveurs mexicaines, le restaurant propose une carte variée, une déco qui vous met tout de suite dans l'ambiance et un service familial agréable.
En entrée, nous avons testé le sikil pak, cette sauce de la cuisine maya composée de graines de courges au goût légèrement fumé, le fameux Guacamole, suivi d’un délicieux ceviche de poisson, d’Aguachile et du queso fundido (tortillas de maïs, piments frits), d’enchiladas aux gambas et crabe ou au poulet avant de déguster les incontournables tacos à partager dans un esprit « family style », le tout accompagné de sauces maison.
« Nous cherchons à faire découvrir la vraie cuisine mexicaine traditionnelle et authentique -incluant les classiques comme le ceviche, les quesadillas ou le guacamole... - en dehors du Tex-Mex qui mélange plusieurs saveurs de l’Amérique latine et pas juste mexicaine », confie Emilio Fernández Gómez. Connu pour sa cuisine inventive, le chef mexicain qui avoue « ne pas aimer trop dénaturer la plats authentiques ni transformer le produit » met en avant le goût sincère des ingrédients et adore « mélanger les saveurs, en quête permanence, dit-il, de cet équilibre parfait entre le salé et l’acide » qu’il affectionne tant. Le tout, en évitant de forcer la dose sur le piquant « je préfère proposer la sauce pimentée à part, explique-t-il, pour que chacun puisse saucer le plat à sa guise ».
Tout en revisitant les plats mexicains, Emilio cherche toujours à perpétuer sa cuisine locavore en puisant ses ingrédients dans les marchés de proximité. « J’essaie d’inclure dans mes plats des produits locaux comme les oignons, la cannelle ou les oranges », nous avoue l’alchimiste des saveurs qui pour, pallier la rareté de certains produits typiques, à l’instar des fameux piments et haricots, choisit de les cultiver dans le potager de l’hôtel.

Tout en douceur
Notre voyage culinaire se poursuit à travers les contrées du Mexique, qui se termine tout en douceur, avec des desserts phares, à l’instar du gâteau tres leches (lait de cacao, lait condensé et lait évaporé), churros à la cannelle accompagnés de sauces chocolat et caramel ou tacos de fraises et guimauve brûlée, sauce caramel et chocolat. La carte des boissons se veut tout aussi dépaysante avec la horchata, boisson traditionnelle mexicaine et une sélection de cocktails muy caliente.