Pin It

Lors d’une réunion de travail tenue, le 28 décembre 2021, avec le groupement des associations régionales des restaurants touristiques, Mme Fatim-Zahra Ammor, Ministre du Tourisme, de l’Artisanat, et de l’Economie Sociale et Solidaire, s’est engagée à réintégrer les restaurateurs touristiques dans les mesures d’urgence mise en place pour le secteur du Tourisme.

A cet effet, les représentants du secteur ont fait part de la situation critique du secteur depuis la fermeture des frontières. De son côté, Mme Ammor a réitéré son engagement résolu de soutenir les restaurateurs touristiques dans le contexte actuel. Lors de cette réunion, un ensemble de mesures d’urgence ont été discutées notamment sur les volets social, fiscal et bancaire …
A l’issue de cette réunion de travail, Mme la Ministre s’est engagée à intégrer les restaurants touristiques dans les mesures les plus adaptées parmi l’arsenal de mesures dont bénéficiera le secteur du tourisme. Plusieurs de ces mesures seront opérationnalisées dans les plus brefs délais.
Enfin, Mme la Ministre a conclu en encourageant les opérateurs à travailler dans une approche collaborative avec le Ministère pour améliorer le cadre légal régissant les restaurants classés. Ce chantier permettra aux restaurateurs de mieux répondre aux nouvelles attentes des touristes nationaux et internationaux. Pour rappel, Mme Fatima-Zahra Ammor, s’est engagée, le 22 décembre dernier, à opérationnaliser au plus vite un vaste plan de soutien aux opérateurs touristiques, en rappelant l’engagement résolu de son département et de l’ensemble des composantes du Gouvernement dans la mise en œuvre des mesures les plus urgentes ainsi que des mesures plus structurantes, tels qu’un fonds sectoriel adossé au Fonds Mohammed VI.
Et ce, en présence du président et des représentants de la Confédération nationale du Tourisme (CNT), des directeurs généraux de l’Office national marocain du tourisme (ONMT) et de la Société marocaine d’ingénierie touristique (SMIT).
Cette dernière séance a permis de passer en revue les 10 propositions de la CNT jugées nécessaires à l’accompagnement du secteur pour faire face à la récente fermeture des frontières et préparer la relance sectorielle dans les meilleures conditions.
Selon la Ministre, après plus de 21 mois de crise sanitaire, l’évolution du contexte nécessite une nouvelle série de mesures de soutien aux salariés et aux opérateurs. Il s’agit de mesures étudiées portant sur un nouveau prolongement de l’indemnité forfaitaire de 2.000 dirhams (déjà versée pour 4 mois de septembre à décembre 2021), la révision des échéanciers pour le paiement des charges sociales, la mise en place de nouveaux mécanismes bancaires et le renforcement de l’aérien pour accélérer la reprise. Il a été, ainsi, décidé avec la Confédération de mettre en place un comité technique pour l’opérationnalisation des mesures de soutien dans les plus brefs délais.
En outre, un Conseil de gouvernement se tiendra, le 30 décembre 2021, sous la présidence du Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, où il est question d’examiner trois projets de décret, dont le premier modifie le décret pris pour l’application de la loi sur l’organisation de la profession du guide touristique.
Auparavant, Mme la Ministre a passé en revue devant le Parlement, les mesures prises au niveau du ministère ainsi que des autres départements concernés pour relancer le tourisme intérieur. On en saura davantage en temps opportun.