Pin It

Le tourisme à Essaouira a commencé de reprendre de la couleur, en ce début du mois d’octobre. En effet, la reprise était, le week-end dernier, sous de bons augures et ce, en capitalisant en matière de niches spécifiques de la région.

C’est, en quelques sortes, le fruit d’une stratégie promotionnelle harmonieuse qui a été concoctée entre professionnels, élus et société civile. Celle-ci a été traduite, le week-end dernier, par l’organisation réussie, d’événements éclectiques, en l’occurrence : le Rallye Aicha des Gazelles qui a choisi encore cette année, la cité des Alizés pour boucler sa 30ème édition.
Cette relance du secteur est aujourd’hui la bienvenue, après presque deux années consécutives de rupture et de morosité en raison de la propagation de la pandémie de la Covid-19, qui a frappé de plein fouet les secteurs clés de l’économie nationale, et même mondiale. En tous les cas, la ville de Mogador a vécu un week-end extraordinaire, ce qui augure à une relance du produit sous de bons auspices et à un optimisme certain. Cette lueur d’espoir a été célébrée en fanfare, sous le signe de la confiance et de l’espoir. Une illustration éclatante de la démarche « sage » et « clairvoyante » de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, qui a permis au Maroc de mener une gestion efficiente de la crise pandémique et de poursuivre une large campagne de vaccination dans l’espoir d’atteindre l’immunité collective et de permettre un retour à la vie normale, et par ricochet la reprise du secteur touristique.
La cerise sur le gâteau, et prélude à cette reprise tant attendue, Essaouira, terre d’accueil, d’hospitalité et de dialogue des cultures et des civilisations, a repris de plus belle avec ses hôtes, en organisant un show des plus attrayants, ce samedi dernier, en plein ciel de la ville par la fameuse troupe « Marche Verte » et ce, pour le plaisir des Souiris et des visiteurs de cette cité emblématique .
« Ici à Essaouira, la reprise des activités après presque deux années de rupture si douloureuse, trouve toute sa symbolique car, notre Cité s’est toujours montrée résiliente et résistante mais aussi créative même durant les moments les plus incertains », avait martelé à cette occasion, Redwane Khanne, président du Conseil Provincial du Tourisme (CPT) d’Essaouira. Et d’ajouter que « le choix de la ville d’Essaouira pour organiser ces événements de grande envergure au lendemain de la décision des autorités compétentes d’adopter une kyrielle de mesures d’allégement, nous réconforte dans notre démarche empreinte de confiance et d’optimisme que demain sera meilleur ».
A cet effet, le Conseil Provincial du Tourisme (CPT), aux côtés des autorités provinciales, de la société civile et des élus, demeure engagé à booster davantage la destination Essaouira en œuvrant, à travers la programmation d’activités riches et diversifiées, à renforcer davantage l’attractivité de la ville et son arrière-pays de manière à inscrire son développement dans la durabilité, affirme-t-il. Ce professionnel de réputation a conclu que ce redécollage de l’activité économique à Essaouira requiert la mobilisation de tous et l’implication de l’ensemble des citoyens à travers le respect scrupuleux des mesures barrières de lutte contre la Covid-19.
Cet événement exceptionnel a vu l’organisation d’une cérémonie grandiose, et ce en présence notamment, du Conseiller de Sa Majesté le Roi et Président Fondateur de l’association Essaouira-Mogador, André Azoulay, du Directeur de l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT), Adil El Fakir, du président du Conseil communal de la ville, Tarik Ottmani, du président du CPT, Redwane Khanne ainsi que de plusieurs personnalités.