Pin It

Tant acclamé par la critique et le public marocain, après avoir été présenté à la Semaine Internationale de la Critique de Cannes en 2019, le film ‘’ Le Miracle du Saint Inconnu’’ va être exposé en présence du réalisateur Alaa Eddine Aljem et le comédien Anas El Baz dans quatre salles de l’Institut français du Maroc.

Ainsi, Alaa Eddine Aljem présente son film « Le Miracle du Saint inconnu » dans les salles des Instituts français de Marrakech, Casablanca, Rabat et Meknès, du 21 septembre au 8 octobre, en compagnie du comédien Anas El Baz. Une occasion opportune pour rencontrer et échanger avec le public. Une véritable aubaine pour tous cinéphiles et autres fans …
Comme nous vous l’avions déjà annoncé dans notre dernière édition, les projections de ce film interviennent dans le cadre de la programmation nationale et annuelle « Plan large » de l’Institut français du Maroc. Des cycles de projection en présence des réalisateurs et réalisatrices seront mis en place régulièrement, dans une volonté de recréer un lien entre les cinéastes et le grand public, valoriser le cinéma et favoriser le débat d’idées. Pour revenir au film en question, selon le synopsis, c’est au beau milieu du désert, qu’Amine court. Sa fortune à la main, la police aux trousses, il enterre son butin dans une tombe bricolée à la va-vite. A sa sortie de prison, l’aride colline est devenue un lieu de culte où les pèlerins se pressent pour adorer celui qui y serait enterré : le Saint Inconnu. Obligé de s’installer au village, Amine va devoir composer avec les habitants sans perdre de vue sa mission première : récupérer son argent …
Natif de à Rabat, Alaa Eddine Aljem a étudié le cinéma à l’ESAV Marrakech puis à l’INSAS à Bruxelles en master réalisation, production et scénario. Alaa travaille pour le cinéma et la télévision en tant que scénariste et assistant réalisateur avant de fonder avec Francesca Duca, Le Moindre Geste, une société de production basée à Casablanca. Alaa réalise plusieurs courts-métrages de fiction dont «Les Poissons du Désert » en 2015 qui remporte le grand prix du meilleur court-métrage, le prix de la critique et du scénario au Festival National du film au Maroc et est sélectionné dans de nombreux festivals internationaux. « The Unknown Saint / Le Miracle du Saint Inconnu » (2019) est son premier long métrage en coproduction franco- marocaine, tourné à Marrakech.
Quant à Anas El Baz, c’est un comédien également natif de RabatIl a intégré, en 2003, le prestigieux Cours Florent et entame une formation de quatre ans avec Mélissa Broutin, Christian Croset, George Becot et Hélène Marthy. Sa première apparition se trouve dans la scène d'ouverture du film Un secret de Claude Miller. En 2007, à la suite de la rencontre avec le réalisateur Nour-Eddine Lakhmari, il est propulsé sur le devant de la scène dans le long-métrage « Casanegra ». Il recevra pour ce film plusieurs récompenses : meilleur acteur arabe au Festival international du film de Dubaï (DIFF) en décembre 2008, meilleur acteur au Festival du film indépendant de Bruxelles (BIFF) en novembre 2009, meilleur acteur lors du Festival international du film de Mascate (MIFF) en mars 2010. Bon spectacle !