Pin It

A partir du 16 Décembre 2021 et jusqu’au 6 Avril 2022, la galerie ARTSPACE de Casablanca propose une pause de réflexion sur l’œuvre de l’artiste marocaine : Maria KABBAJ.

Ainsi, les amateurs de l’art contemporain sont conviés à une exposition hors norme et inédite des œuvres de l’artiste pluridisciplinaire Maria KABBAJ sous le thème «BATTEMENTS». Le vernissage de cette exposition-évènement aura lieu le 16 Décembre 2021 à partir de 17 h.
L’Exposition "BATTEMENTS" Joint deux univers proches, celui de la liberté et celui de l’humain. Parfois cause, parfois conséquence, les battements animent les jours et les nuits. L’oiseau est un élément central dans cette exposition, il représente la liberté dans son dessin primaire, symbolisé à travers les siècles et dérivé sur tout support et tous types d’art. Il fascine l’inconscient humain depuis les temps anciens, tantôt bon présage, tantôt mauvais. Mes oiseaux représentent les Oiseaux avec un grand O comme l’Homme avec un grand H. Il n’a ni race ni genre et ne s’identifie que par son vol, son mouvement. Il est parfois à l’image de l’homme coupé dans son envol, retenu, meurtri.
"BATTEMENTS" est aussi le titre pour une peinture humaniste, qui se caractérise par la symbolique de la relation entre les êtres vivants. Une peinture inspirée par les choses qui font battre un cœur : La joie, la peur, l’amour, la compassion, l’incompréhension … Toutes ces émotions qui traversent et que j’essaie d’exprimer dans ces œuvres. La couleur, en plus du dessin, est un élément important dans la communication de ces sentiments sur toiles, les personnages n’y sont pas nus mais habillés de couleurs. Battements d’ailes pour le vol ou l’esquive d’un Oiseau, battements de cœur soudain subi d’amour ou de cœur, ou battements de paupières pour admirer, ou oublier. Aujourd’hui, les murs n’ont pas d’oreilles. Autour de vous , ils ont des yeux, des bouches, des corps entrelacés, coloriés, vivants.
Pour rappel, la ArtSpace Casablanca est née de la volonté créative de Hind, Nawal et Amine Amharech qui ont tout au long de leur parcours travaillés et voués leur temps principalement à l'art !
Hind , des beaux art de Paris, Nawal photographe depuis l'école du Louvre et Amine Architecte et Artiste, ont pensé la ASC comme une entité Marocaine ouverte sur le Maroc comme sur l'international .
Leur Vision transgressive et non traditionnelle est de faire de la ASC, une galerie d'art non conventionnelle. Une destination, un espace d'exposition pluridisciplinaire où l'on propose différentes formes d'arts et d’artistes. "Certains artistes que nous suivons, d'autres que nous développons, et d'autres que nous aiderons à émerger», pensent-il. C'est un parti pris avec une direction artistique pointue et sans équivoque, un espace de dénonciation destiné à l'ART. Et d’ajouter : « Nous avons une conviction profonde qu'une galerie d'art doit avoir la vocation de proposer aux yeux des collectionneurs, des acheteurs et des passionnés d'art, des créations inédites et authentiques !
Et ce dernier de conclure : La ASC doit selon moi être force de proposition "je considère que tout est art, et c'est par ce moyen que le Maroc, par sa cultures esthétiques et artistiques éclectiques, doit être amène à proposer des artistes qui ont indéniablement leur place dans la sphère internationale. "L'Art est dans la conscience de ceux qui ont conscience de l'Art" ».