Pin It

En effet, il a été décidé selon un communiqué de l’Institut Français du Maroc du maintien de la tournée du réalisateur Ismaël El Iraki et ses comédiens dans les salles de l'IF à l'occasion de la projection de Zanka Contact …

Ainsi, du 10 au 18 décembre, le réalisateur Ismaël El Iraki présente son nouveau film « Zanka Contact : Burning Casablanca » dans les salles de cinéma des Instituts français de Casablanca, Rabat, Marrakech, Agadir, à la Cinémathèque de Tanger, au cinéma Camera à Meknès, et au Cinéma Renaissance de Rabat, pour rencontrer et échanger avec le public.
La tournée du réalisateur Ismaël El Iraki est, donc, toujours maintenue du 10 au 18 décembre dans les salles de l’Institut français du Maroc et partenaires selon les dates suivantes :
Cinéma Caméra de Meknès : vendredi 10 décembre 2021 à 19h
Cinémathèque de Tanger : samedi 11 décembre 2021 à 19h
Cinéma Renaissance de Rabat : lundi 13 décembre 2021 à 19h30
Institut français de Casablanca : mardi 14 décembre 2021 à 19h
Ecole Supérieure des Arts Visuels de Marrakech : mercredi 15 décembre 2021 à 19h
Chambre de Commerce d’Industrie et de Services d’Agadir : samedi 18 décembre 2021 à 19h
Cette rencontre intervient dans le cadre de la programmation nationale de l'Institut français du Maroc « Plan Large », qui propose toute l'année une sélection éclectique de films éclectiques nationaux et internationaux.
Ce film raconte l'histoire d'une Rock star déchue, Larsen Snake qui revient à Casablanca, sa ville natale où il fait la rencontre explosive de Rajae, une fille de la rue à la voix d'or. Ils écument les nuits de la ville et tombent éperdument amoureux. Mais leur passion est vite rattrapée par leur passé, et le couple sauvage prend la route du désert pour échapper à ses démons. Les scènes du film raconte la passion brûlante de Larsen, le rocker en peau de serpent et de Rajae, l'Amazone des rues, qui mettent le feu à un Maroc inattendu dans cette histoire d'amour, de trauma et de rock n'roll.
En effet, « Zanka Contact : Burning Casablanca » a été acclamé par la critique et repéré dans nombreux festivals internationaux. L'artiste Khansa Batma qui signe son retour au côté de Ahmed Hammoud, et Said Bey, s'est notamment vue récompensée par le Prix Orizzonti de la meilleure actrice à la Mostra de Venise 2020. Il est à souligner que, la musique étant centrale dans le film, le compositeur de la bande-originale Alexandre Tartière proposera également un concert pour lancer les projections de Casablanca et Rabat.
Né au Maroc en 1983, Ismaël El Iraki est diplômé de La Fémis en réalisation. Ses premiers courts-métrages s'inspirent du mouvement « Nayda », la Movida casablancaise des années 2000 et L'Emir, son premier long- métrage, a été écrit après une longue immersion dans le milieu de cannabis du Nord du Maroc. Passionné de musique live, Ismaël El Iraki fonde à Paris, une société de captation de concerts.